Une cuisson expérimentale à Issaccea

Les observations technologiques réalisées l’année passée sur le mobilier du site Gumelnita A2 de Carcaliu avaient permis à Albane et Sorin de mettre en évidence trois chaînes opératoires de façonnage et de finition de ce bel ensemble céramique chalcolithique. Ces chaînes opératoires sont notamment caractérisées par l’emploi de plusieurs techniques de montage, parfois combinées entre elles : le montage au colombin, le modelage et le battage. Cette étude préliminaire tendait à privilégier l’hypothèse d’un système de production local, reflétant la maîtrise de savoir-faire techniques complexes et variés.

La mission organisée à Issacea cet été à été l’occasion de conduire un travail expérimental visant à reproduire expérimentalement les différents types de récipients de Carcaliu (jarres, écuelles, gobelets, couvercles…) selon les étapes de façonnage et de finition des 3 chaînes opératoires reconstituées. L’objectif était pour nous de comparer les référentiels expérimentaux avec leurs homologues archéologiques, dans le but de valider ou d’invalider les modèles de reconstitution proposés en 2010.

Le travail de montage et de finition des céramiques a été réalisé par Albane et Sorin en une semaine. Le façonnage des pièces n’a pas posé de difficultés majeures même si les fortes chaleurs estivales nous ont contraint à éviter de multiplier les temps de pause dans le montage des vases. L’étape de séchage a nécessité environ une semaine, ce qui s’est avéré un peu sous estimé pour les jarres les plus volumineuses, aux parois épaisses.

Façonnage de céramique selon les chaînes opératoires définies à partir des stigmates observés sur la cérie céramique chalcolithique de Carcaliu

La cuisson des poteries a été réalisée à proximité du dépôt archéologique d’Issaccea, selon le procédé dit «de la meule ouverte. Après un temps de préchauffage des poteries autour du feu, les vases ont été positionnés au centre du foyer et recouverts de combustible. La cuisson à proprement parlé a duré une quarantaine de minutes. Nous avons ensuite recouvert le foyer de matière organique humide, afin notamment de protéger les vases d’un refroidissement trop rapide: un vent assez fort soufflait en effet depuis le début de la matinée.

Cuisson et défournement des poteries expérimentales

Si l’on excepte les 2 jarres les plus volumineuses [dont le temps de séchage trop court a induit l’éclatement d’une partie de la surface extérieure des vases], la cuisson s’est parfaitement déroulée, livrant une fournée d’écuelles, gobelets, couvercles et statuettes aux couleurs chamois à noir.

Après observation de la surface des récipients expérimentaux, les céramiques ont été fracturées dans le but d’en étudier également la section, à titre comparatif avec leurs homologues archéologiques. Le travail de comparaison, actuellement en cours, a permis de valider les observations effectuées sur le mobilier archéologique. La publication de ces travaux est prévue pour la fin de l’année 2011.

Fracturation des céramiques expérimentales pour observer les stigmates de montage en section


Imprimer ce billet Imprimer ce billet

2 réflexions sur “ Une cuisson expérimentale à Issaccea ”

  1. Ah! Albane,
    quel beau coup de marteau ; ça fait mal de casser un aussi beau truc !

    souvenirs, souvenirs !
    moi je retourne mercredi à Biarritz et il paraît qu’il va faire beau cette fois !!

    A +

    Roland

  2. Bon ben je comprends mieux pourquoi tu ne participes pas à l’école thématique sur la céramique cette année.

    Le marteau, vous êtes sûrs qu’il est chalcolithique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> <embed style="" type="" id="" height="" width="" src="" object="" allowfullscreen="" allowscriptaccess="" cachebusting="" bgcolor="" quality="" flashvars=""> <iframe width="" height="" frameborder="" scrolling="" marginheight="" marginwidth="" src=""> <object style="" height="" width="" param="" embed=""> <param name="" value="">